Braava 320 vs 380t – Quelles Sont Les Différences Clefs ?

En 2012, iRobot a acheté Evolution Robotics. Cette entreprise était l’un de ses plus importants concurrents dans le domaine de la robotique domestique. Certaines des caractéristiques de conception et de navigation de cet ancien concurrent ont ensuite été utilisées pour créer la gamme de robots de nettoyage de sol Braava. Et c’est dans cette gamme que l’on retrouve les deux robots laveur Braava 320 et 380t

Ces deux unités ont l’air presque identiques (à l’exception de l’agencement des couleurs) et ont exactement les mêmes dimensions. Le 380t est plus cher que le 320. Mais les légères différences entre ces deux unités valident-elles ce prix plus élevé ?

Cet article examine ce qui distingue ces deux modèles ainsi que les nombreuses similitudes entre eux. Pour certains, le coût supplémentaire du 380t en vaut la peine. Du justement aux caractéristiques supplémentaires de l’appareil.

Pour d’autres, cependant, le 320 est largement suffisant. Continuez la lecture afin d’avoir plus de clefs pour prendre votre propre décision.

Similitudes entre les Braava 320 et 380t

Dernière mise à jour le 2020-10-25 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Apparence : Les deux unités mesurent 20 cm des deux côtés et 7.6 cm de hauteur. Ce qui permet à l’une ou l’autre unité de passer sous la plupart des meubles (suspendus ou bas) de cuisine et de salle de bain.

Les deux unités pèsent exactement le même poids (1.8 kg) et la plupart du matériel externe est également identique. À savoir :

  • les roues en caoutchouc
  • les pare-chocs
  • les porte-patins magnétiques
  • presque tout le reste des attributs visibles

En un mot, les deux unités ont exactement la même apparence. Mise à part la couleur (le 320 est disponible en argent tandis que le 380t en noir de jais).

Les deux utilisent des lingettes humides ou sèches : Ces deux robots de nettoyage de sol sont équipés d’un tampon polyvalent. Sa conception lui permet d’utiliser des lingettes de nettoyage jetables humides et sèches. Ou bien avec des lingettes en microfibre réutilisables et à laver lorsqu’elles deviennent sales.

Même technologie de navigation : Les systèmes de navigation utilisés par les deux robots se basent sur la même technologie. Il y a seulement une différence majeure passée en revue dans la prochaine section. Les deux unités utilisent le système de navigation NorthStar.

Ce système de navigation innovant est en fait la combinaison de deux technologies :

  1. des composants de navigation iRobot éprouvés de longue date
  2. une partie de la technologie de balayage IR utilisée dans la gamme de produits Mint. Gamme appartenant à Evolution Robotics avant la fusion des deux entreprises en 2012.

Ce système de navigation peut également s’utiliser en conjonction avec un composant supplémentaire connu sous le nom de Cube. Semblable au iRobot’s Lighthouse, le Cube est un petit appareil qui permet à la gamme de produits Braava de nettoyer une plus grande surface.

Un p’tit cube !

Le Cube est conçu pour faire rebondir un faisceau de lumière IR autour de la pièce, sur les murs et les plafonds afin d’obtenir une image complète de la pièce.

Cette information est recueillie par le Cube et transmise aux 320 et 380 t. Ce qui en fin de compte permet à l’une ou l’autre des unités de nettoyer une zone beaucoup plus grande.

Les deux peuvent nettoyer une grande variété de types de sols : Les deux unités peuvent nettoyer les carrelages, le vinyle, le linoléum, le bois dur scellé et les planchers stratifiés. L’ardoise, la pierre, la moquette, les tapis et les planchers cirés par contre ne rentrent pas dans leur champ d’application.

Le 320 et le 380t sont tous deux équipés d’une détection d’à pic. Par contre, aucun des deux ne possède de télécommande.

L’absence d’une interface de commande à distance est l’un des rares domaines où ces unités ne sont pas à la hauteur de la concurrence. C’est dommage car de nombreux nouveaux robots de nettoyage de sol sont mis sur le marché par d’autres fabricants. La plupart inclue maintenant cette fonctionnalité très pratique. A savoir : un moyen d’arrêter et de démarrer facilement l’appareil à distance.

Pas de chargement automatique comme sur les derniers Roomba : Il convient également de noter que ni le 320 ni le 380t ne retourneront automatiquement à leur station de recharge lorsque les batteries se déchargeront. Il vous faudra ramasser manuellement les deux unités et les placées sur le socle de chargement. Ceci à parti du moment où le robot s’arrête de bouger.

Caractéristiques supplémentaires du 380t

Malgré toutes les similitudes entre les deux produits, le 380t fournit quelques quand même quelques fonctionnalités supplémentaires. Celles-ci peuvent valoir le coût pour les personnes qui cherchent à tirer le meilleur parti de ce robot laveur de sols.

Plus de propreté en profondeur : Tout d’abord, le 380t est équipé de ce que iRobot appelle le tampon à réservoir Pro-Clean. Ce système est essentiellement un petit réservoir qui peut être rempli de solution de nettoyage (ou même d’eau ordinaire).

Au fur et à mesure que le 380t se déplace sur le sol, la solution de nettoyage s’égoutte lentement sur le tampon de nettoyage. Ainsi, tout continue à fonctionner sans qu’il soit nécessaire pour le robot de mouiller constamment le tampon de nettoyage (comme c’est le cas avec le 320).

A noter que le 320 est également compatible avec le tampon à réservoir Pro-Clean. Seulement, c’est une option qui sa rajoute au coût initial de l’appareil !

Peut couvrir plus de terrain : Une autre caractéristique supplémentaire du 380t est qu’il est compatible avec 3 Cubes maximum. Pour rappel, le 320 n’est utilisable qu’avec un seul Cube. La possibilité d’obtenir des informations de navigation à partir de 3 cubes permet au 380t de nettoyer une surface beaucoup plus grande dans une même session.

Sans utiliser de Cube, les deux appareils ont la capacité de nettoyer une surface maximum de 13.9 mètres carré . En utilisant un Cube, chaque unité peut nettoyer jusqu’à 74.3 mètres carrés en mode lingette sèche (balayage). Le 380t, utilisé avec trois cubes, peut nettoyer jusqu’à 186 mètres carrés dans le même mode.

Bien que ces cubes soient des options, la polyvalence de l’appareil devient évidente lorsque plusieurs cubes sont utilisés dans la maison.

Batterie et rechargement rapide

Meilleure durée de vie de la batterie : Des améliorations de la batterie et du systèmes de charge sont également disponibles dans le 380t. Alors que le 320 n’a qu’une batterie rechargeable de 1500mAH, celle du 380t fait 2000mAH.

Cela signifie que le 380t peut nettoyer en mode sec pendant 4 heures (contre 3 heures avec le 320) et 2,5 heures en mode humide (contre 2 heures avec le 320).

Rechargement plus rapide : Le système de charge a également été amélioré. Le socle de charge standard disponible avec le 320 prend entre 8 et 10 heures pour recharger complètement l’appareil. Cela peut faire du nettoyage d’une petite maison un événement qui dure toute la journée.

De son côté, une station de recharge rapide réduisant le temps de charge à seulement 2 heures équipe e 380t.

Au final – vers lequel ira ma préférence ? Le Braava 320 ou le 380t ?

En résumé, le coût supplémentaire du 380t provient :

  • de l’inclusion du tampon de réservoir Pro-Clean
  • d’une batterie de plus grande capacité
  • de la possibilité d’utiliser plusieurs unités Cube pour nettoyer de plus grands espaces
  • de la station de recharge rapide pour réduire considérablement les temps de charge

Pour certaines personnes, ces différences valent probablement l’écart de prix. Notamment les propriétaires de grands intérieurs. Par contre, ce n’est pas le même son de cloche pour les personnes ayant des surfaces relativement petites à nettoyer. Il est en effet peu probable que les caractéristiques supplémentaires incorporées leur soient utiles. D’où une différence de prix peu pertinente dans leur cas.

Devriez-vous dépenser cet argent supplémentaire sur le 380t ? Cela dépend de l’espace au sol dont vous disposez et de la fréquence à laquelle vous avez envie de recharger l’appareil. Dépend également de votre budget alloué à l’achat de votre futur robot laveur : pouvez-vous ou non rajouter une dépense pour des cubes supplémentaires supportés par cet appareil haut de gamme ?

De plus, le fait que le 380t puisse garder son tampon de nettoyage humide sans avoir besoin de vaporiser ni le sol, ni le tampon lui-même est un gros plus. Cela ajoute de la valeur aux capacités autonomes du robot.

En fin de compte, les deux modèles sont un excellent choix et malgré quelques différences. Les similitudes entre les deux font toujours de la gamme Braava l’un des meilleurs choix sur le marché des robots laveurs de sol. Lire notre avis complet du Braava 320.

Le Braava 380t se trouve actuellement disponible pour un bon prix. Lire notre avis complet du Braava 380t.